Lecteurs Général Masticage carrosserie : comment ça marche ?

Masticage carrosserie : comment ça marche ?


Le masticage est une étape essentielle dans la réparation d’une carrosserie de voiture. En effet, il permet de venir à bout de toutes les imperfections, comme les impacts ponctuels, les bosses ou les rayures légères. Son application permet donc d’avoir une surface lisse. Si vous souhaitez mastiquer la carrosserie de votre véhicule, lisez cet article.

Masticage de carrosserie : pourquoi faire ?

Un accident de  circulation peut malmener votre carrosserie et peut  provoquer des rayures, des petits impacts et d’une bosse qui pourront abîmer la peinture. Bien que ces imperfections n’affectent pas la performance technique de la voiture, elles dénaturent quand même la ligne épurée du véhicule. Ainsi, celui-ci perd son esthétisme. C’est pour cette raison que la réparation ou plutôt le masticage de la carrosserie est impératif.

En effet, cette technique permet de couvrir les rayures légères, les imperfections d’une tôle trouée, d’un pare-chocs fissuré…

Le rôle du mastic

Le mastic permet généralement de :

  • Reboucher une égratignure, une rayure ou même un trou dans la tôle ;
  • Réparer tous les éléments qui sont en plastique.

La technique de masticage de carrosserie permet de faire une épargne d’argent ,car le propriétaire de la voiture n’est pas obligé de confier son auto à un carrossier professionnel. Il s’agit donc d’une réparation facile et à moindre coût. En revanche, les opérations qui suivront, comme la peinture ou les travaux de grande ampleur doivent impérativement être réalisées par des experts, comme le Garage Pain. Celui-ci est spécialisé dans les travaux de tôlerie, de mécanique générale et de peinture automobile en Martinique.

Les différents types de mastic pour carrosserie

Il existe différents types de mastic qui sont utilisés pour la réparation de carrosserie, comme :

  • Le mastic universel : qui est adapté à tous les supports ;
  • Le mastic de finition : permet d’assurer le côté esthétique de la voiture et d’obtenir une excellente finition. Il favorise également la protection de toute la surface de la carrosserie ;
  • Le mastic métal : qui a une teneur très élevée en aluminium et possède en même temps des propriétés anticorrosion ;
  • Le mastic aluminium : il est très résistant et possède également des propriétés anticorrosion ;
  • Le mastic pour plastique : celui-ci est adapté aux supports en plastique ;
  • Le mastic pour fibre de verre : celui-ci est idéal pour toutes les surfaces en fibre de verre;
  • Le mastic mono-composant : parfait pour les retouches et les finitions car il possède une adhérence parfaite et est constitué de matière à la fois souple et fine.

Masticage de carrosserie : les étapes à suivre

Afin de mastiquer la carrosserie de sa voiture comme un pro, il faut suivre quelques étapes :

1 – L’évaluation du travail à faire

Avant toute chose, il faut faire une évaluation des dégâts sur la carrosserie. Cela peut, par exemple, être un trou sur la tôle, une rayure, des fissures sur les éléments en plastique, etc. Ainsi, il est plus facile de savoir quel est le type de mastic à utiliser.

2 – La préparation de la zone à travailler

Il est impératif de délimiter la zone de travail sur la carrosserie. Dans ce cas, il faut recouvrir de scotch imperméable toutes les parties qui ne sont pas à travailler.

3 – L’application du mastic

Après avoir choisi le bon mastic, il faut procéder à sa préparation tout en le mélangeant avec un durcisseur. En outre, il faut utiliser une spatule pour l’enduire sur la zone préparée. Cependant, la couche de mastic ne doit pas être trop épaisse ou trop fine. Avant de poncer, il faut s’assurer qu’il soit bien sec.

4 – La finition

Dans cette dernière étape, il faut appliquer quelques couches de peinture et d’apprêt.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post