Lecteurs Général Chauffage au gaz ou électrique : lequel est le plus avantageux ?

Chauffage au gaz ou électrique : lequel est le plus avantageux ?


Actuellement, le chauffage est devenu impératif dans un foyer, surtout en hiver. En cette période, il est presque impossible de s’en priver. Il existe différents types et modèles, comme le chauffage électrique et le chauffage au gaz. Lequel d’entre eux est le plus avantageux ?

Chauffage au gaz et électrique : les modes de fonctionnement

Le chauffage au gaz

Le chauffage au gaz fonctionne par combustion via des brûleurs. Ces derniers se trouvent dans la chaudière. Ce dispositif est également constitué d’un système de tuyaux ou de radiateurs reliés au chauffage au sol. Ainsi, les fumées qui sont générées permettent de chauffer de l’eau. L’eau chaude sera ensuite diffusée dans la maison via le système de tuyaux.

Il existe des appareils de chauffage à condensation, permettant de récupérer et d’utiliser la chaleur de la vapeur d’eau. La chaudière peut aussi être alimentée par le réseau de gaz naturel.

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique peut être équipé de différentes sortes de radiateurs électriques qui fonctionnent par :

  • Accumulation : consiste à produire et stocker de la chaleur avant de l’utiliser ;
  • Convection : il s’agit du chauffage par résistance ;
  • Inertie : la chaleur est diffusée progressivement.

Chauffage au gaz et électrique : leur installation

Le chauffage au gaz

La pose d’un chauffage au gaz requiert l’intervention d’un spécialiste et d’un investissement initial important. En effet, l’achat d’une chaudière est impératif. Si le réseau n’est pas facile à accéder, il faut acheter des radiateurs à eau et une cuve de stockage du gaz.

En outre, le chauffage au gaz nécessite un entretien important. Évidemment, les risques d’accidents domestiques, comme les explosions ou les intoxications ne doivent pas être pris à la légère.

Le chauffage électrique

À la différence du chauffage au gaz, le chauffage électrique est facile à installer. L’investissement initial est souvent limité à l’achat des radiateurs, dont le prix est varié (qu’il s’agisse de rayonnant, convecteurs radiants, à inertie, etc.). De plus, ces dispositifs n’ont pas besoin d’un entretien spécifique.

Chauffage au gaz et électrique : les impacts écologiques

Le chauffage au gaz

Tout le monde sait que le gaz est une énergie très polluante. En effet, lors de la combustion, l’émission du gaz carbonique augmente l’effet de serre. En revanche, le chauffage au gaz a un bon rendement énergétique. Mais cela dépend généralement du type de chaudière utilisé. Par exemple, les modèles classiques ont un rendement compris entre 70 et 80 %. Les chaudières à condensation ou basse température sont plus performantes.

Ainsi, si vous souhaitez installer un chauffage au gaz, n’hésitez pas à contacter G.N.C.V. inc, car c’est un spécialiste de l’installation de chauffage au gaz.

Le chauffage électrique

Le chauffage électrique n’a pas d’impact négatif sur l’effet de serre. Cependant, il induit des émissions de gaz nocifs, même s’il est d’origine nucléaire.

Le chauffage au gaz et électrique : le coût de l’énergie

En général, le prix du gaz naturel a un lien avec celui du pétrole. Dans ce cas, il peut subir de hausses en période de crise énergétique. De son côté, le prix de l’électricité peut aussi connaître d’imprévisibles augmentations. Cela peut être à cause de la hausse des tarifs réglementés, du coût d’entretien des réseaux et surtout du développement des énergies renouvelables.

Toutefois, le coût moyen du gaz naturel est moins onéreux que l’électricité. En France, son prix est de 8,43 euros par kWh (TTC) en 2015, alors que celui de l’énergie électrique est de 15,35 euros par kWh (TTC).

Ainsi, ces deux types de chauffage ont leurs propres avantages et inconvénients. Dans ce cas, à vous de voir celui qui répond le mieux à vos besoins et attentes.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post